Aller au contenu

Classe préparatoire aux grandes écoles, filière économique et commerciale - option économique (ECE)

Carte d'identité de la formation

  • Domaine : Droit, Économie, Gestion
  • En formation initiale
  • Niveau d'entrée : Baccalauréat
  • Niveau de sortie : Bac+2
  • 4 semestres
  • La Rochelle

En partenariat avec

OBJECTIFS

Connaissances dispensées

Les classes préparatoires aux grandes écoles de commerce assurent en deux années universitaires la préparation, dans les meilleures conditions, des concours d’entrée dans ces écoles (concours BCE et ECRICOME notamment). Co-organisés dans le cadre d’une collaboration étroite entre l’IAE La Rochelle et le Lycée Saint Exupéry de La Rochelle, les enseignements, conformes au programme national des CPGE ECE se repartissent entre mathématiques, informatique, culture générale, économie, sociologie et histoire du monde contemporain. Deux langues vivantes sont obligatoires ainsi qu’un enseignement d’EPS.

Compétences visées

Le rythme de travail soutenu ainsi que le niveau d’exigence élevé conduisent l’étudiant à développer des aptitudes et compétences fortes en matière de :

  • Réflexion, analyse, problématisation et synthèse
  • Capacité de travail et d’apprentissage
  • Rigueur dans la méthodologie de travail
  • Prise de décisions
  • Culture générale, compréhension des enjeux socio-économico-politiques du monde contemporain
  • Intégration au sein de cursus de formation préparant à l’exercice de fonctions d’encadrement importantes au sein des organisations (management, finance, gestion des ressources humaines...)
  • Maitrise de deux langues vivantes étrangères.

ADMISSION

Modalités d'inscription

Être titulaire d’un baccalauréat économique et social ou littéraire (option mathématiques).
Les étudiants de l’université en première année de licence souhaitant se réorienter peuvent aussi déposer leur candidature.
-  L’admission s’effectue sur dossier
-  Saisie obligatoire sur le site Internet Admission post-bac : www.admission-postbac.fr suivi par l’envoi des dossiers papier à l’université.
-  L’anglais en LV1 et l’espagnol en LV2 sont les seules options de langue possibles.

PROGRAMME

  • Contenu

    -  L’héritage de la pensée grecque et latine
    -Les figures du moi et la question du sujet depuis la Renaissance
    -Les apports du judaïsme, du christianisme et de l’islam dans la pensée occidentale.
    -L’esprit des Lumières et leur destin

  • 102h (102h cours magistraux)
  • Objectifs

    Le cours d’économie approfondie a pour objet de présenter les fondements de l’analyse microéconomique et macroéconomique. Il constitue pour l’essentiel, et sur de nombreux thèmes, un complément du cours d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain.
    Son contenu est mobilisable dans les épreuves d’ESH écrites et orales des concours d’entrée dans les Écoles supérieures de commerce et de management.
    Le programme est constitué de quatre modules semestriels, en liaison avec la progression du programme d’ESH : deux de microéconomie, deux de macroéconomie.
    Le cours de microéconomie est constitué de deux modules, répartis sur les deux années. Le premier module, « microéconomie I » est traité en première année. Il a pour objectif l’apprentissage des modes de raisonnement et des concepts microéconomiques. Ce premier module s’inscrit dans le cadre de la concurrence pure et parfaite. Le second module, « microéconomie II », est traité en seconde année. On abordera les marchés des facteurs de production, puis on relâchera progressivement les hypothèses restrictives du cadre concurrentiel pour s’inscrire dans un cadre de concurrence imparfaite caractérisé par le petit nombre de producteurs et l’existence d’asymétries d’information. Il s’agira d’insister sur les fondements conceptuels de la microéconomie et de fournir des exemples concrets d’application.
    Le cours de macroéconomie est constitué de deux modules, répartis sur les deux années. Le premier module, « macroéconomie I », est traité en première année. Il a pour objectif l’apprentissage des principes essentiels de la comptabilité nationale et des modes de raisonnement et concepts macroéconomiques. Le second module, « macroéconomie II », est traité en seconde année. On y abordera l’étude des principaux modèles macroéconomiques.

  • Contenu

    Microéconomie :
    -  La détermination de l’équilibre des agents : le choix du consommateur - le choix du producteur.
    -  Offre, demande, prix : l’équilibre sur le marché concurrentiel : la courbe de demande - la courbe d’offre - l’équilibre de marché en situation concurrentielle.
    -  Élasticité et prix : les élasticités, concept et applications - les applications réglementaires en matière de prix et de quantités.

  • 34h (34h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement d’économie, sociologie et histoire vise à apporter aux étudiants les instruments d’analyse et de compréhension du monde contemporain. Pour cela, il associe trois approches complémentaires : la science économique, l’histoire économique et sociale et la sociologie.
    Cet enseignement a pour ambition de développer les compétences de synthèse, d’analyse et d’argumentation des étudiants. Ils devront maîtriser les principaux concepts, mécanismes et modèles de l’analyse économique (en articulation avec le cours d’économie approfondie), savoir mobiliser et mettre en perspective de façon pertinente les principaux phénomènes économiques et sociaux depuis le début du XIXe siècle et maîtriser les éléments de base, les méthodes et démarches de la sociologie, plus particulièrement celle des organisations et des institutions.
    L’étude des analyses théoriques et des fondements méthodologiques de l’économie et de la sociologie se fera en parallèle avec la dimension historique. Il s’agira, dans une perspective dynamique, d’expliquer les faits économiques et sociaux par l’analyse ou d’éclairer l’analyse par les faits.
    Le programme est structuré en quatre modules semestriels
    Le premier module présente les bases et les méthodes essentielles de l’économie et de la sociologie, puis introduit une dimension historique. Le deuxième module traite de la croissance et du développement depuis le début du XIXe siècle. Le troisième module est consacré à l’étude du phénomène complexe de la mondialisation. Le quatrième module est centré sur les déséquilibres et l’action des pouvoirs publics.

  • Contenu

    -  Les fondements de l’économie : les acteurs et les grandes fonctions de l’économie - le financement de l’économie - les grands courants de l’analyse économique depuis le 16ème siècle.
    -  Les fondements de la sociologie : objets et méthodes - les grands courants de l’analyse sociologique depuis le 19ème siècle.
    -  Entreprise et organisations : les transformations de l’entreprise depuis le 19ème siècle - analyse économique de l’entreprise - éléments de sociologie des organisations.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • 30h (30h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de l’anglais dans les classes préparatoires économiques et commerciales option économique vise à conduire les étudiants à un niveau élevé de maîtrise de la langue écrite et orale ainsi qu’à une connaissance assurée des réalités culturelles étrangères.

  • Contenu

    Homogénéisation des niveaux de maîtrise de la langue.
    Compréhension, Analyse et commentaire (d’extraits) d’articles de presse et d’extraits vidéo (Exemple : USA TODAY, THE GUARDIAN, THE ECONOMIST) portant sur le monde actuel et le monde anglo-saxon en particulier.
    Production orale. Version française à partir des extraits cités plus haut : initiation, méthodologie et consolidation.
    Expression écrite en anglais : rappels méthodologiques, consolidation et entretien des acquis. Élaboration et application d’un programme d’apprentissage de vocabulaire. Thème anglo-saxon : initiation, méthodologie, pratique et consolidation à partir d’extraits d’articles de la presse française.
    Production orale en continu puis en interaction : analyse et commentaire d’un fait de société sous forme d’exposé.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de l’espagnol dans les classes préparatoires économiques et commerciales option économique vise à conduire les étudiants à un niveau élevé de maîtrise de la langue écrite et orale ainsi qu’à une connaissance assurée des réalités culturelles étrangères.

  • Contenu

    Thème, version et commentaire de document :
    -  Consolidation des connaissances grammaticales en vue d’une réelle maîtrise opératoire des fonctionnements syntaxiques.
    -  Accroissement, diversification et approfondissement des ressources lexicales.
    -  Enrichissement des capacités de compréhension de l’écrit et d’expression écrite.
    -  Entraînement régulier à la compréhension de messages ou documents sonores authentiques variés.
    -  Développement des capacités orales en recherchant d’une part aisance, richesse et précision, et d’autres part, qualité de la prononciation.
    -  Mise en place des éléments indispensables à la connaissance de la civilisation et de la culture espagnole notamment dans le domaine des institutions et des réalités économiques.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de mathématiques en classes préparatoires économiques et commerciales vise en particulier à développer chez les étudiants les compétences suivantes :
    Rechercher et mettre en oeuvre des stratégies adéquates : savoir analyser un problème.
    Emettre des conjectures notamment à partir d’exemples, choisir des concepts et des outils mathématiques pertinents.
    Modéliser : savoir conceptualiser des situations concrètes (phénomènes aléatoires ou déterministe) et les traduire en langage mathématique, élaborer des algorithmes.
    Interpréter : etre en mesure d’iinterpréter des résultats mathématiques dans des situations concrètes, avoir un regard critique sur ces résultats.
    Raisonner et argumenter : savoir conduire une démonstration, confirmer ou infirmer des conjectures.
    Maitriser le formalisme et les techniques mathématiques : savoir employer les symboles mathématiques à bon escient, être capable de mener des calculs de manière pertinente et efficace.
    Utiliser avec discernement l’outil informatique.
    Communiquer par érit et oralement : comprendre les énoncés mathématiques, savoir rédiger une solution rigoureuse, présenter une production mathématique.

  • Contenu

    Raisonnement et vocabulaire ensembliste :
    Eléments de logique et raisonnement par récurrence, ensembles et applications.
    Algèbre :
    Calcul matriciel et résolution de systèmes linéaires.
    Analyse :
    Suites de nombre réels : suites usuelles, convergence, comportement asymptotique.
    Fonctions réelles d’une variable réelle : fonctions usuelles, limite et continuité, étude globale des fonctions.
    Probabilités :
    Probabilité sur un univers fini : événements, coefficients binomiaux, probabilité et probabilité conditionnelle, indépendance.
    Informatique :
    Utilisation du logiciel Scilab : création de variables, construction de matrices, opérations élémentaires, fonctions et représentations graphiques, programmation d’algorithmes et de fonctions.

  • 136h (102h cours magistraux - 34h travaux dirigés)
  • Contenu

    -  Les étapes de la constitution des sciences exactes et des sciences de l’homme.
    -  La société, le droit et l’Etat modernes
    -  L’essor technologique, l’idée de progrès
    -  Quelques grands courants artistiques et esthétiques depuis la Renaissance.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • Objectifs

    Le cours d’économie approfondie a pour objet de présenter les fondements de l’analyse microéconomique et macroéconomique. Il constitue pour l’essentiel, et sur de nombreux thèmes, un complément du cours d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain.
    Son contenu est mobilisable dans les épreuves d’ESH écrites et orales des concours d’entrée dans les Écoles supérieures de commerce et de management.
    Le programme est constitué de quatre modules semestriels, en liaison avec la progression du programme d’ESH : deux de microéconomie, deux de macroéconomie.
    Le cours de microéconomie est constitué de deux modules, répartis sur les deux années. Le premier module, « microéconomie I » est traité en première année. Il a pour objectif l’apprentissage des modes de raisonnement et des concepts microéconomiques. Ce premier module s’inscrit dans le cadre de la concurrence pure et parfaite. Le second module, « microéconomie II », est traité en seconde année. On abordera les marchés des facteurs de production, puis on relâchera progressivement les hypothèses restrictives du cadre concurrentiel pour s’inscrire dans un cadre de concurrence imparfaite caractérisé par le petit nombre de producteurs et l’existence d’asymétries d’information. Il s’agira d’insister sur les fondements conceptuels de la microéconomie et de fournir des exemples concrets d’application.
    Le cours de macroéconomie est constitué de deux modules, répartis sur les deux années. Le premier module, « macroéconomie I », est traité en première année. Il a pour objectif l’apprentissage des principes essentiels de la comptabilité nationale et des modes de raisonnement et concepts macroéconomiques. Le second module, « macroéconomie II », est traité en seconde année. On y abordera l’étude des principaux modèles macroéconomiques.

  • Contenu

    Macroéconomie :
    La comptabilité nationale : les comptes de la nation - la logique des produits - la logique de répartition
    Fonctions et équilibres macroéconomiques : l’approche macroéconomique de la production - l’approche macroéconomique de la consommation - l’approche macroéconomique de l’investissement - l’équilibre macroéconomique en économie fermée et ouverte.

  • 34h (34h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement d’économie, sociologie et histoire vise à apporter aux étudiants les instruments d’analyse et de compréhension du monde contemporain. Pour cela, il associe trois approches complémentaires : la science économique, l’histoire économique et sociale et la sociologie.
    Cet enseignement a pour ambition de développer les compétences de synthèse, d’analyse et d’argumentation des étudiants. Ils devront maîtriser les principaux concepts, mécanismes et modèles de l’analyse économique (en articulation avec le cours d’économie approfondie), savoir mobiliser et mettre en perspective de façon pertinente les principaux phénomènes économiques et sociaux depuis le début du XIXe siècle et maîtriser les éléments de base, les méthodes et démarches de la sociologie, plus particulièrement celle des organisations et des institutions.
    L’étude des analyses théoriques et des fondements méthodologiques de l’économie et de la sociologie se fera en parallèle avec la dimension historique. Il s’agira, dans une perspectivedynamique, d’expliquer les faits économiques et sociaux par l’analyse ou d’éclairer l’analyse par les faits.

  • Contenu

    -  Croissances et fluctuations depuis le 19ème siècle : la croissance économique - fluctuations et crises économiques.
    -  Les transformations des structures économiques, sociales et démographiques depuis le 19ème siècle : les transformations des structures économiques et financières - les transformations des structures sociales - les transformations des structures démographiques.
    -  Economie et sociologie du développement : les inégalités de développement - stratégies et soutenabilité du développement - économie et sociologie des institutions et du développement.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • 30h (30h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de l’anglais dans les classes préparatoires économiques et commerciales option économique vise à conduire les étudiants à un niveau élevé de maîtrise de la langue écrite et orale ainsi qu’à une connaissance assurée des réalités culturelles étrangères.

  • Contenu

    Suite de l’homogénéisation des niveaux de maîtrise de la langue.
    Compréhension, Analyse et commentaire (d’extraits) d’articles de presse et d’extraits vidéo (Exemple : USA TODAY, THE GUARDIAN, THE ECONOMIST) portant sur le monde actuel et le monde anglo-saxon en particulier.
    Production orale. Version française à partir des extraits cités plus haut : initiation, méthodologie et consolidation.
    Expression écrite en anglais : rappels méthodologiques, consolidation et entretien des acquis. Élaboration et application d’un programme d’apprentissage de vocabulaire. Thème anglo-saxon : initiation, méthodologie, pratique et consolidation à partir d’extraits d’articles de la presse française.
    Production orale en continu puis en interaction : analyse et commentaire d’un fait de société sous forme d’exposé.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de l’espagnol dans les classes préparatoires économiques et commerciales option économique vise à conduire les étudiants à un niveau élevé de maîtrise de la langue écrite et orale ainsi qu’à une connaissance assurée des réalités culturelles étrangères.

  • Contenu

    Thème, version et commentaire de document :
    -  Consolidation des connaissances grammaticales en vue d’une réelle maîtrise opératoire des fonctionnements syntaxiques.
    -  Accroissement, diversification et approfondissement des ressources lexicales.
    -  Enrichissement des capacités de compréhension de l’écrit et d’expression écrite.
    -  Entraînement régulier à la compréhension de messages ou documents sonores authentiques variés.
    -  Développement des capacités orales en recherchant d’une part aisance, richesse et précision, et d’autres part, qualité de la prononciation.
    -  Mise en place des éléments indispensables à la connaissance de la civilisation et de la culture espagnole notamment dans le domaine des institutions et des réalités économiques.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de mathématiques en classes préparatoires économiques et commerciales vise en particulier à développer chez les étudiants les compétences suivantes :
    Rechercher et mettre en oeuvre des stratégies adéquates : savoir analyser un problème.
    Emettre des conjectures notamment à partir d’exemples, choisir des concepts et des outils mathématiques pertinents.
    Modéliser : savoir conceptualiser des situations concrètes (phénomènes aléatoires ou déterministe) et les traduire en langage mathématique, élaborer des algorithmes.
    Interpréter : être en mesure d’interpréter des résultats mathématiques dans des situations concrètes, avoir un regard critique sur ces résultats.
    Raisonner et argumenter : savoir conduire une démonstration, confirmer ou infirmer des conjectures.
    Maitriser le formalisme et les techniques mathématiques : savoir employer les symboles mathématiques à bon escient, etre capable de mener des calculs de manière pertinente et efficace.
    Utiliser avec discernement l’outil informatique.
    Communiquer par érit et oralement : comprendre les énoncés mathématiques, savoir rédiger une solution rigoureuse, présenter une production mathématique.

  • Contenu

    Algèbre :
    Espaces vectoriels et applications linéaires.
    Analyse :
    Calcul différentiel : dérivation, dérivées successives, convexité, intégration su un segment, propriétés de l’intégrale et techniques de calcul (changement de variable et intégration par parties), intégrales impropres à l’infini.
    Séries : convergence, convergence absolue, séries usuelles.
    Probabilités :
    Notion de tribu.
    Variables aléatoires discrètes, moments d’une variable aléatoire discrète.
    Loi usuelles discrètes : loi certaine, loi de Bernoulli, loi binomiale, loi uniforme, loi géométrique, loi de Poisson.
    Variables aléatoires réelles à densité. Espérance.
    Loi usuelles à densité : loi uniforme, loi exponentielle, loi normale.
    Informatique :
    Utilisation du logiciel Scilab : création de variables, construction de matrices, opérations élémentaires, fonctions et représentations graphiques, programmation d’algorithmes et de fonctions.

  • 136h (102h cours magistraux - 34h travaux dirigés)
  • Objectifs

    Le cours de Culture Générale Lettres et Philosophie de classes préparatoires ECE deuxième année vise, d’une part, à garantir aux candidats une bonne maîtrise du thème donné au concours et, d’autre part, à poursuivre leur formation aux exercices des concours (résumé, contraction, synthèse). Cela suppose à la fois un apprentissage du cours, des lectures qui prolongent l’enseignement donné en classe et la réalisation régulière d’exercices, qui obéissent à des codes bien définis.

  • Contenu

    Le cours du premier semestre porte sur les points les plus techniques du thème de l’année. Il suppose de dégager les grandes lignes problématiques du thème, d’en dresser un tableau général et d’en voir les principales articulations. Les devoirs de dissertation qui jalonnent le semestre sont destinés à la fois à compléter la connaissance du thème et à perfectionner la maîtrise de la dissertation philosophique. Celle-ci repose essentiellement sur la maîtrise de la dialectique.
    Les cours portant sur les exercices (de résumé, contraction et synthèse) donnent lieu, soit à des devoirs en classe, soit à des séances de travail autour de l’analyse des textes, de la rédaction et de la mise en forme des idées. Ils visent essentiellement à donner des automatismes aux candidats, qui leur évitent de plus réfléchir aux conditions formelles de l’épreuve.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • Objectifs

    Le cours d’économie approfondie a pour objectif de présenter les fondements de l’analyse microéconomique ou macroéconomique. Il constitue pour l’essentiel, et sur de nombreux thèmes, un complément du cours d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain. Son contenu est mobilisable dans les épreuves d’ESH écrites et orales des concours d’entrée dans les écoles de commerce et de management. 

  • Contenu

    1er semestre : microéconomie
    Les marchés des facteurs de production
    La concurrence imparfaite : les structures de marché en concurrence imparfaite, la lutte contre les pratiques anti-concurrentielles.
    Défaillances et inefficiences des marchés : les défaillances de marchés, les asymétries d’information.

  • 34h (34h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain associe trois disciplines pour donner aux étudiants les instruments d’analyse et de compréhension du monde contemporain. Cet enseignement a pour but de développer les compétences de synthèse, d’analyse et d’argumentation des étudiants. Ils devront maîtriser les principaux concepts, mécanismes et modèles de l’analyse économique (en articulation avec le cours d’économie approfondie), savoir mobiliser et mettre en perspective de façon pertinente les principaux phénomènes économiques et sociaux depuis le début du 19ème siècle et maîtriser les éléments de base, les méthodes et démarches de la sociologie, plus particulièrement celle des organisations et des institutions. L’étude des analyses théoriques et des fondements méthodologiques de l’économie ne doit pas faire perdre de vue la dimension historique. Il s’agira, dans une perspective dynamique, d’éclairer les faits économiques et sociaux par l’analyse ou d’éclairer l’analyse par les faits.

  • Contenu

    1er semestre : la mondialisation économique et financière
    La dynamique de la mondialisation économique : l’ouverture des économies depuis le 19ème siècle : évolution et acteurs - l’analyse économique et échanges internationaux - régionalisation, gouvernance et régulations internationales.
    La dynamique de la mondialisation financière : la balance des paiements, taux de change et systèmes de change - l’évolution du système monétaire international depuis le 19ème siècle - constitution et fonctionnement du marché mondial des capitaux.
    L’intégration européenne : la dynamique de la construction européenne - l’Europe économique et monétaire - l’Europe sociale.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de l’anglais en deuxième année de classes préparatoires économiques et commerciales (option économique) a pour objectif de renforcer le niveau de compétence linguistique et culturel des étudiants en leur fournissant des outils méthodologiques, grammaticaux, lexicaux et civilisationnels. Les étudiants acquerront un niveau de maîtrise élevée de la langue écrite et orale ainsi qu’une connaissance approfondie des réalités culturelles, sociales et économiques des pays anglophones.

  • Contenu

    -  Approfondissement des connaissances lexicales, grammaticales et syntaxiques.
    -  Acquisition d’outils méthodologiques appropriés (notamment en thème et en version).
    -  Mise en place de repères culturels et civilisationnels concernant les pays anglophones afin de comprendre les enjeux du monde contemporain.
    -  Renforcement des capacités de compréhension de textes. Pour favoriser une compréhension fine, les textes étudiés seront relativement longs et complexes et de nature variée. Les exercices proposés seront diversifiés (lecture, traduction, commentaire, confrontation de points de vue)
    -  Entraînement régulier à la compréhension de locuteurs natifs s’exprimant clairement à un débit normal à travers des documents authentiques et variés 
    -  Enrichissement des facultés d’expression écrite afin de savoir rédiger de manière claire, détaillée et structurée, sur un grand nombre de sujets, en développant un point de vue argumenté, tout en respectant les codes et registres spécifiques de la langue écrite.
    -  Développement de la capacité à s’exprimer à l’oral avec fluidité et précision (au niveau phonétique, lexical et grammatical) et à participer à une conversation avec aisance et de manière pertinente.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    Pas de programme à proprement parler, mais un ensemble de connaissances à consolider.
    Maîtrise de la grammaire, développement de la capacité de compréhension, développement de la qualité d’expression écrite et orale.
    Les textes étudiés, extraits de la presse étrangère traitent de l’actualité économique et de faits de société. L’enseignement vise à comprendre et à traduire des textes de langue étrangère en français (version ) et du français en langue étrangère ( thème) , à acquérir et maîtriser la grammaire par des exercices d’application diversifiés , à rédiger l’expression écrite.
    Cela s’acquiert par un enrichissement lexical systématique au travers de la lecture régulière de la presse, par la découverte de la civilisation des pays étudiés (ici l’Espagne et l’Amérique latine), par les cours, les études de textes et les exposés, par l’entrainement aux épreuves d’oral (notamment par les colles), occasion idéale de perfectionner la maîtrise de la langue parlée et la prononciation.
    Bref le programme est ambitieux et exigeant, mais grâce à un travail régulier et à l’entrainement proposé, la grande majorité des étudiants parviennent à atteindre le niveau exigé par les concours.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    Les mathématiques jouent un rôle important en sciences économiques et en gestion ; les probabilités et la statistique interviennent dans tous les secteurs de l’économie, où la modélisation de phénomènes aléatoires à partir de bases de données est indispensable. L’objectif de la formation est de former des personnes capables d’utiliser des outils mathématiques ou d’en comprendre l’usage dans diverses situations de leur parcours académique et professionnel. Une fonction fondamentale de cet enseignement est de structurer la pensée des étudiants et de les former à la rigueur et à la logique.

  • Contenu

    Convergence et calcul des séries et intégrales :
    Séries et intégrales de références. Techniques de calcul.
    Relations de comparaisons pour les suites et fonctions.
    Application aux moments de variables aléatoires.
    Couples et familles de variables aléatoires discrètes :
    Lois conjointes, marginales, conditionnelles.
    Covariance et indépendance.
    Problèmes de transfert de lois et d’espérance.
    Stabilités des lois usuelles.
    Algèbre linéaire réelle de dimension finie :
    Notion d’espace vectoriel, de linéarité.
    Représentations matricielles d’endomorphismes, de familles.
    Pratique de la diagonalisation, polynômes annulateurs.
    Application aux chaînes de Markov.

  • 136h (102h cours magistraux - 34h travaux dirigés)
  • Objectifs

    Le cours de Culture Générale Lettres et Philosophie de classes préparatoires ECE deuxième année vise, d’une part, à garantir aux candidats une bonne maîtrise du thème donné au concours et, d’autre part, à poursuivre leur formation aux exercices des concours (résumé, contraction, synthèse). Cela suppose à la fois un apprentissage du cours, des lectures qui prolongent l’enseignement donné en classe et la réalisation régulière d’exercices, qui obéissent à des codes bien définis.

  • Contenu

    Le cours du deuxième semestre porte sur les points les moins techniques du thème de l’année. Il élargit le champ de la réflexion à tous les aspects culturels, au sens large, qui peuvent être concernés. Vers l’approche du concours, il consiste, soit en des séances de révision, soit en des séances de réalisations rapides de plans de dissertation sur un nombre maximum de sujets. Le but est donc, dans la deuxième partie de l’année, de donner une réactivité aux candidats, tout en les conduisant à mobiliser de façon répétée les cours de l’année.
    Le cours portant sur les exercices reste le même qu’au premier semestre. Les candidats ont, à cette date, identifié leurs points faibles et travaillent en priorité à les améliorer.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • Objectifs

    Le cours d’économie approfondie a pour objectif de présenter les fondements de l’analyse microéconomique ou macroéconomique. Il constitue pour l’essentiel, et sur de nombreux thèmes, un complément du cours d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain. Son contenu est mobilisable dans les épreuves d’ESH écrites et orales des concours d’entrée dans les écoles de commerce et de management. 

  • Contenu

    2ème semestre : macroéconomie
    Les modèles macroéconomiques classiques et keynésiens : l’aprroche macroéconomique classique, le modèle IS-LM, Le modèle IS-LM-BP.
    Les nouvelles approches de la macroéconomie : le modèle offre globale et demande globale, la prise en compte des anticipations et de la qualité de l’information.

  • 34h (34h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement d’économie, sociologie et histoire du monde contemporain associe trois disciplines pour donner aux étudiants les instruments d’analyse et de compréhension du monde contemporain. Cet enseignement a pour but de développer les compétences de synthèse, d’analyse et d’argumentation des étudiants. Ils devront maîtriser les principaux concepts, mécanismes et modèles de l’analyse économique (en articulation avec le cours d’économie approfondie), savoir mobiliser et mettre en perspective de façon pertinente les principaux phénomènes économiques et sociaux depuis le début du 19ème siècle et maîtriser les éléments de base, les méthodes et démarches de la sociologie, plus particulièrement celle des organisations et des institutions. L’étude des analyses théoriques et des fondements méthodologiques de l’économie ne doit pas faire perdre de vue la dimension historique. Il s’agira, dans une perspective dynamique, d’éclairer les faits économiques et sociaux par l’analyse ou d’éclairer l’analyse par les faits.

  • Contenu

    2ème semestre : déséquilibres, régulation et action publique
    -  Les déséquilibres macroéconomiques : inflation et déflation - le chômage : évolution et analyses - les crises financières et leur régulation.
    -  Les politiques économiques : allocation des ressources et réglementation des marchés - Les politiques de régulation du cycle économique - les politiques structurelles.
    -  Les politiques sociales : justice sociale et légitimation de l’intervention publique - les politiques de lutte contre les inégalités - état providence et protection sociale.

  • 102h (102h cours magistraux)
  • Objectifs

    L’enseignement de l’anglais en deuxième année de classes préparatoires économiques et commerciales (option économique) a pour objectif de renforcer le niveau de compétence linguistique et culturel des étudiants en leur fournissant des outils méthodologiques, grammaticaux, lexicaux et civilisationnels. Les étudiants acquerront un niveau de maîtrise élevée de la langue écrite et orale ainsi qu’une connaissance approfondie des réalités culturelles, sociales et économiques des pays anglophones.

  • Contenu

    Les contenus du deuxième semestre sont identiques à ceux du 1e semestre, tout en étant davantage orientés vers les savoir-faire nécessaires pour réussir les différents concours d’entrée en Ecole de Commerce.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    Pas de programme à proprement parler, mais un ensemble de connaissances à consolider.
    Maîtrise de la grammaire, développement de la capacité de compréhension, développement de la qualité d’expression écrite et orale.
    Les textes étudiés, extraits de la presse étrangère traitent de l’actualité économique et de faits de société. L’enseignement vise à comprendre et à traduire des textes de langue étrangère en français (version ) et du français en langue étrangère ( thème) , à acquérir et maîtriser la grammaire par des exercices d’application diversifiés , à rédiger l’expression écrite.
    Cela s’acquiert par un enrichissement lexical systématique au travers de la lecture régulière de la presse, par la découverte de la civilisation des pays étudiés (ici l’Espagne et l’Amérique latine), par les cours, les études de textes et les exposés, par l’entrainement aux épreuves d’oral (notamment par les colles), occasion idéale de perfectionner la maîtrise de la langue parlée et la prononciation.
    Bref le programme est ambitieux et exigeant, mais grâce à un travail régulier et à l’entrainement proposé, la grande majorité des étudiants parviennent à atteindre le niveau exigé par les concours.

  • 51h (51h cours magistraux)
  • Objectifs

    Les mathématiques jouent un rôle important en sciences économiques et en gestion ; les probabilités et la statistique interviennent dans tous les secteurs de l’économie, où la modélisation de phénomènes aléatoires à partir de bases de données est indispensable. L’objectif de la formation est de former des personnes capables d’utiliser des outils mathématiques ou d’en comprendre l’usage dans diverses situations de leur parcours académique et professionnel. Une fonction fondamentale de cet enseignement est de structurer la pensée des étudiants et de les former à la rigueur et à la logique.

  • Contenu

    Compléments sur les variables aléatoires réelles :
    Régularité de la fonction de répartition.
    Problèmes de transfert pour des variables aléatoires à densité.
    Fonctions de deux variables.
    Domaines du plan, graphes de fonctions.
    Gradient, recherche de points critiques, Hessienne.
    Caractérisation des extrema locaux intérieurs non-dégénérés.
    Convergences et approximations ; estimation
    Problématique et vocabulaire de l’estimation paramétrique.
    Interprétation de l’écart-type (Bienaymé-Tchébychev).
    Convergence de l’estimateur de moyenne empirique.
    Décomposition du risque quadratique.
    Modélisation mathématique et statistique avec Scilab :
    Éléments de traitement statistique
    Simulation de chaînes de Markov
    Étude graphique de fonctions de deux variables
    Simulations de lois de variables aléatoires
    Estimation paramétrique et convergence
    Méthode de Monte-Carlo

  • 136h (102h cours magistraux - 34h travaux dirigés)

ET APRÈS

Poursuite d'études

La poursuite d’études naturelle après réussite au concours est l’intégration au sein d’une grande école de commerce.
Dès l’inscription en première année de classe préparatoire les étudiants sont également inscrits en première année de licence de gestion à l’IAE La Rochelle. Une poursuite d’études à l’IAE peut donc être envisagée.

Métiers

À l’issue d’un cursus long dans une école ou à l’Université les métiers relevant des fonctions suivantes sont accessibles au sein de tout secteur d’activité, marchand ou non marchand.

  • Marketing, vente,
  • Finance, comptabilité, contrôle
  • Management et ressources humaines
  • Pilotage des systèmes d’information
  • Achat, logistique
  • Échanges internationaux

Secteurs d'activité

  • Banque, assurance
  • Commerce, distribution
  • Communication, médias
  • Gestion, management des entreprises, comptabilité
  • Relations internationales

IAE La Rochelle

39 rue François de Vaux De Foletier

17024 La Rochelle cedex 1

Envoyer un message

TROUVER UNE AUTRE FORMATION
Mis à jour le 22 mars 2017
Informations présentées sous réserve de modifications