Aller au contenu

Mineure Sciences pour la santé

Présentation

Si votre intérêt se porte aux domaines de la cosmétique, des biomédicaments, de la recherche en Biologie/santé, en agro-alimentaire, en nutrition-santé, ou que les normes qualité et traçabilité en agro-alimentaire vous intéressent, alors cette mineure est faite pour vous !

Le choix de cette mineure de spécialité du L1 au L3 vous permettra d’approfondir votre culture scientifique en biotechnologies et complètera utilement les enseignements de majeures en Sciences pour la Santé. Elle peut aussi intéresser des étudiants souhaitant s’initier à l’innovation et à la résolution de problématiques actuelles dans le large domaine de la Santé (insectes dans les aliments, nouvelles thérapeutiques…). Néanmoins, votre réussite dans cette mineure est conditionnée par une culture scientifique de base comprenant les Sciences du Vivant et la Chimie générale.

Les connaissances acquises lors du suivi de cette mineure s’appliquent aux domaines de la Biologie/Santé et de l’agro-alimentaire. Ainsi, les champs disciplinaires abordés par tous les étudiants de 1ère et 2ème année sont les sciences du médicament, les sciences galéniques et la physiopathologie humaine appuyées par de la chimie et de la physique appliquées au vivant. Une spécialisation en 3ème année orientera les étudiants soit vers le domaine de la Biologie/santé soit vers celui des agro-industries.

Dès la première année, vous deviendrez capable :

  • De connaitre les grandes étapes dans la vie d’un médicament (de l’idée au laboratoire à l’étude clinique).
  • De maîtriser des savoirs fondamentaux de la physique en biologie, essentiels pour aborder les problèmes des sciences du vivant.

Par la suite, à l’issue de la 2ème année, vous maîtriserez :

  • Les savoirs fondamentaux de la chimie organique des processus biologiques.
  • Les techniques de base utile à la caractérisation des biomolécules.
  • Les grands mécanismes physiopathologiques chez l’homme.

Enfin, vous serez formés par la pratique sur certains bioprocédés permettant de produire à grande échelle les biomolécules à destination de l’agro-alimentaire et de la santé.

Vous aurez le choix en 3ème année de poursuivre votre spécialisation par deux parcours :

  • Biochimie pour la santé qui vous conduira vers les domaines de l’industrie pharmaceutique, des cosmétiques, de l’ingénierie biomédicale, de la santé publique, les hôpitaux, la recherche publique (CNRS, INSERM, INRA…).
  • Biotechnologies pour les agro-industries qui vous conduira vers les domaines de l’industrie agro-alimentaire, de la production, de la qualité, du marketing, de la réglementation.

Vous préparerez donc votre insertion dans ces milieux professionnels en tant qu’assistant ingénieur, ingénieur d’études, technicien supérieur, opérateur …

Modalités d’enseignement : cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques et travaux en accompagnement en fonction des matières. Les enseignements sont évalués selon différentes modalités (voir règlement des études).

Capacité d'accueil

120 places.

Sélection

Non accessible à des étudiants sans bagage scientifique.

Prérequis

Une culture scientifique de base comprenant les Sciences du Vivant et la Chimie générale.

Inscription

Découvrez la procédure d’inscription sur la page présentant le dispositif des mineures

Descriptif des cours

Semestre 2

Innovation aux sciences des médicaments, dimensionner le vivant
Notions abordées :

  • Les grandes étapes dans la vie d’un médicament (du laboratoire à la clinique)
  • Différencier les types de systèmes thermodynamiques
  • Décrire l’état d’un système à l’aide de variables d’état
  • Appliquer le modèle du gaz parfait
  • Calculer le travail des forces extérieures s’exerçant sur un système
  • Calculer la chaleur échangée entre un système et l’extérieur
  • Appliquer le 1er principe de la thermodynamique
  • Calculer la variation de l’énergie interne d’un système
  • Formuler le 2ème principe de la thermodynamique
  • Calculer une variation d’entropie d’un système
  • Calculer le flux et la densité de flux de matière
  • Formuler et appliquer la loi de Fick en régime stationnaire

Semestre 3 et 4

  • Méthodes physiques au service de la biologie (spectroscopie UV et IR, fluorescence) pour apprendre à exploiter un spectre, déduire la structure d’une biomolécule
  • Chimie organique (nécessaire à la compréhension des processus biologiques) Physique appliquée au vivant (bioréacteurs, bioprocédés, mécanique des biofluides)

Semestre 5 et 6

Parcours 1 : Biochimie pour la santé
Notions abordées :

  • Principes de vectorisation d’actifs et les techniques de formation des vecteurs pour la galénique (ex liposomes, nanocapsules, nanospheres…., par des techniques de spray-drying, de gélification, de prilling, de coating…)
  • Grands principes de pharmacocinétique en relation avec la voie d’administration d’un principe actif et de la forme galénique
  • Savoirs fondamentaux sur les biomolécules, la chimie des processus biologiques et la chimie des molécules du vivant, les produits naturels comme source de médicaments et la chimie des processus biologiques
  • Introduction à la galénique et à la formulation d’actifs (S5)
  • Principes actifs d’origine naturelle ou synthétiques (S5)
  • Obtention et propriétés des molécules d’intérêt biologique (S6)

Parcours 2 : Biotechnologies des agro-industries
Notions abordées :

  • Propriétés moussantes, émulsifiantes, gélifiantes des protéines, lipides et sucres, agents de texture aidant à comprendre l’intérêt de leur utilisation dans des produits de consommation alimentaire
  • Bases des phénomènes de transferts de chaleur et de matière
  • Conduite de cultures microbiennes en bioréacteurs (batchs régulés), caractérisation/comparaison de propriétés physiologiques de souches, production de métabolites en bioréacteurs.
  • Etude des propriétés fonctionnelles des lipides, protéines et sucres (S5)
  • Phénomènes de transfert appliqués aux bioprocédés (S6)
  • Génie fermentaire (S6)

Poursuite d’études possibles

Master mention biotechnologies ; biomolécules microorganismes bioprocédés ; immunologie, infectiologie, vaccinologie et biomédicaments ; microbiologie ; biologie moléculaire ; bioinformatique ; cancer biology ; sciences des médicaments et produits de santé ; ingéniérie de la santé ; management des données cliniques…..

Métiers envisagés

En fonction du parcours de L3 choisi, vous préparerez donc votre insertion dans les milieux professionnels de l’industrie pharmaceutique, des cosmétiques, de l’ingénierie biomédicale, de la santé publique, les hôpitaux, la recherche publique ou de l’industrie agro-alimentaire, de la production, de la qualité, du marketing, de la réglementation et d’occuper des postes d’assistant ingénieur, ingénieur d’études, technicien supérieur, opérateur …

fond=structure,env,id_rubrique=14,id_secteur=14,type-page=article,composition=},lang=fr />