Aller au contenu

Master Sciences pour l’environnement parcours Géosciences et géophysique du littoral

Carte d'identité

  • 120 crédits ECTS
  • 4 semestres
  • Formation partiellement dispensée en anglais
  • La Rochelle
100 % des diplômés sont en emploi
selon une étude réalisée 18 mois après obtention du diplôme

OBJECTIFS

Le mot du responsable

Vous avez une formation en sciences (mathématiques, physique ou sciences de la Terre) et une sensibilité pour le littoral ?
Le master Sciences pour l’environnement vous apprend à appréhender des questions complexes de recherche ou de société relatives à la gestion intégrée des espaces naturels et littoraux en particulier.

Le parcours Géosciences et Géophysique du Littoral (GGL) vous apporte les compétences fondamentales, tant théoriques que pratiques, en géophysique terrestre et marine, géodésie, géologie marine et océanographie littorale.
Vous serez formé au déploiement d’instruments géophysiques à terre et en mer, à l’acquisition des données, au calcul scientifique, à la modélisation et au traitement numérique des données pour apporter des éléments de réponse à une problématique du milieu physique littoral.

Ce parcours vous forme à un raisonnement rigoureux, basé sur un état des connaissances actuelles sur le littoral. Vous serez capable de mener une réflexion interdisciplinaire, d’établir un diagnostic et de proposer et/ou de simuler des évolutions possibles afin de répondre aux demandes sociétales dans le domaine du littoral.

Photo du responsable de la formation

Guy Wöppelmann

À l’issue de la formation, vous saurez

    • Décrire les principes de fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale.
    • Mobiliser ces connaissances théoriques (fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale) pour réaliser des mesures en mer.
    • Expliquer et expérimenter les contraintes des mesures à la mer (en géologie et géophysique marine, et océanographie littorale).
    • Analyser les données traitées (positionnement, bathymétrie, sonar à balayage latéral, sismique réflexion, courantométrie, d'agitation, de transport sédimentaire, de turbidité).
    • Evaluer les performances des différents outils de géologie marine et océanographie littorale pour connaître leurs limites et avantages.
    • Expliquer les principes de la modélisation numérique en hydrodynamique, dynamique sédimentaire et morphodynamique
    • Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodynamique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    • Identifier les différents constituants d'une chaine d'acquisition d'un instrument de mesure (géophysique)
    • Adapter le maillage d'échantillonnage de la collecte de mesure à la question posée
    • Analyser des données de prospection (géophysique) radar
    • Sélectionner la méthode de prospection géophysique la plus adaptée à la problématique de l'étude
    • Critiquer les résultats d'une étude géophysique en milieu littoral
    • Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    • Observer, reconnaître et analyser les successions sédimentaires dans un carottage
    • Observer, reconnaître et analyser l'architecture d'un comblement sédimentaire (vallées incisée, banc de sable, barrière littorale) à partir de données sismiques et radar
    • Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires
    • Expliquer les modes de déformation de la croûte terrestre (notion de rhéologie de la lithosphère, contrainte/déformation) et les causes de cette déformation
    • Présenter le concept de la tectonique des plaques et ses conséquences en termes de déformation verticale et horizontale à la surface du globe, et en particulier sur le littoral
    • Expliquer la notion de cycle sismique
    • Expliquer les mécanismes de formation, propagation, amplification d'un tsunami
    • Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé
    • Détailler les principes de mesure et de traitement en marégraphie, altimétrie radar embarquée sur satellite, GPS et gravimétrie
    • Décrire la réalisation des repères terrestres, en particulier l'ITRS, à partir des techniques de fondamentales (VLBI, SLR, GNSS et DORIS), et expliquer leur intérêt et performances
    • Comprendre les processus physiques contrôlant la dynamique hydro-sédimentaire des plages (circulation induite par les vagues, ondes infragra-vitaires, etc.) et des côtes soumises aux vagues et à la marée (estuaires, flèches sableuses, etc.)
    • Utiliser des logiciels modernes (TELEMAC, BlueKenue) pour simuler les marées, les vagues et le transport en milieu côtier à partir de données bathymétriques et de forçages atmosphériques et tidaux
    • Expliquer les processus à l'origine des variations du niveau marin, en particulier des niveaux extrêmes (marée, surcotes météorologiques, effets saisonniers, élévation long-terme), et leurs témoignages historiques
    • Calculer des constituants de marée à partir des observations de marégraphe (analyse harmonique), analyser la qualité des résultats, prédire la marée et déterminer les surcotes marines
    • Déterminer les différents types d'enregistrement sédimentaire des niveaux marins extrêmes liés aux tempêtes et aux tsunamis
    • Expliquer comment sont établis les plans de préventions des risques d'inondation et les principes juridiques des responsabilités associées
    • Décrire les principes de fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale.
    • Mobiliser ces connaissances théoriques (fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale) pour réaliser des mesures en mer.
    • Expliquer et expérimenter les contraintes des mesures à la mer (en géologie et géophysique marine, et océanographie littorale).
    • Collecter des résultats de mesure (en géologie et géophysique marine, et océanographie littorale), analyser leur qualité, réaliser des traitements pertinents
    • Analyser les données traitées (localisation, bathymétrie, sonar à balayage latéral, sismique réflexion, courantométrie, d'agitation, de transport sédimentaire et de turbidité).
    • Evaluer les performances des différents outils de géologie marine et océanographie littorale pour connaître leurs limites et avantages
    • Importer des données numériques des disciplines des géosciences écrites dans un format quelconque, ASCII et NetCDF, pour leur traitement informatique
    • Ecrire un algorithme simple comprenant les structures de base : test, boucle, I/O, affectation avec application à des études de cas en géosciences
    • Expliquer comment une mesure géophysique est convertie en série de données digitalisées
    • Expliquer les problèmes associés à une transformée de Fourier d'une série de données digitalisées, et en identifier les effets dans un exemple d'étude en géophysique
    • Identifier les différents constituants d'une chaine d'acquisition d'un instrument de mesure (géophysique)
    • Adapter le maillage d'échantillonnage de la collecte de mesure à la question posée
    • Utiliser un dispositif de prospection (géophysique) radar
    • Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d'une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques
    • Collecter des résultats de mesure (instrumentation en géologie marine et océanographie littorale), analyser leur qualité, réaliser des traitements pertinents
    • Résoudre, par la méthode des différences finies, un problème décrit par une équation différentielle simple (érosion littorale, migration d'une dune...)
    • Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodynamique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    • Sélectionner le logiciel le mieux adapté à une simulation spécifique en hydrodynamique et morphodynamique
    • Construire un modèle simplifié pour simuler : (1) le transport des traceurs passifs et (2) la propagation des ondes en milieu littoral
    • Posséder les bases de l'algorithmique et les mettre en œuvre sur un problème simple en géosciences
    • Interpréter un algorithme simple écrit en Python
    • Ecrire un algorithme simple comprenant les structures de base : test, boucle, I/O, affectation avec application à des études de cas en géosciences
    • Importer des données numériques des disciplines des géosciences écrites dans un format quelconque, ASCII et NetCDF, pour leur traitement informatique
    • Expliquer comment une mesure géophysique est convertie en série de données digitalisées
    • Expliquer ce qu'est une transformée de Fourier et donner ses propriétés
    • Ecrire un code qui calcule la transformée de Fourier et la représente à partir de librairie standard (Numpy) avec application à des études de cas en géophysique
    • Expliquer les problèmes associés à une transformée de Fourier d'une série de données digitalisées, et en identifier les effets dans un exemple d'étude en géophysique
    • Expliquer ce qu'est un filtre, les différents types de filtres, et leurs actions sur les données avec application é des études de cas en géosciences
    • Ecrire un programme qui filtre une série de données avec application aux géosciences
    • Définir moyenne, variance, loi de probabilité, variable normale
    • Démontrer le théorème de la limite centrale et en expliquer l'application dans des études de cas en géosciences
    • Comparer deux moyennes par un test de Student ou plus par un test ANO-VA avec application à des études de cas en géosciences
    • Calculer et tester la corrélation entre deux séries de données avec application à des études de cas en géosciences
    • Expliquer l'intérêt de méthodes statistiques non-paramétriques dans des études en géosciences
    • Mettre en œuvre des tests non paramétriques simples sur des données de géosciences en écrivant le code python qui lit les données, réalise le test, et donne les résultats
    • Interpréter le résultat des tests non paramétriques appliqués à des études en géosciences
    • Ecrire un code d'ajustement de paramètres par moindres carrés appliqué à des études de cas en géosciences (tendances, cycles saisonniers)
    • Expliquer les hypothèses sous-jacentes à la méthode des moindres carrés
    • Tester la significativité du modèle des moindres carrés, et déterminer la corrélation et les intervalles de confiances sur les paramètres estimés dans des études de cas en géosciences
    • Contraindre un problème de moindres carrés par des méthodes linéaires avec application à des études de cas en géosciences
    • Analyser des données de prospection (géophysique) radar
    • Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d'une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques
    • Construire des séries temporelles (géodésiques), évaluer la qualité des observations et paramètres estimés, exprimer des résultats dans les références géodésiques ou hydrographiques pertinentes pour la problématique de l'étude, interpréter leur contenu (signal)
    • Traiter des données issues de mesures in situ (hauteurs d'eau, vagues, courants, etc.) pertinentes pour les modèles hydrodynamiques
    • Générer un maillage sur une grille en éléments finis approprié à l'étude de l'hydrodynamique
    • Sélectionner et implémenter des conditions aux limites dans un modèle hydrodynamique
    • Utiliser les forçages tidaux et atmosphérique
    • Calibrer et valider un modèle par rapport aux données d'observation
    • Analyser et critiquer de façon objective des résultats numériques d'une étude en hydrodynamique et transport sédimentaire
    • Calculer des constituants de marée à partir des observations de marégraphe (analyse harmonique), analyser la qualité des résultats, prédire la marée et déterminer les surcotes marines
    • Décrire les distributions des niveaux extrêmes et estimer les paramètres statistiques des lois associées
    • Expliquer l'intérêt de méthodes statistiques non-paramétriques dans des études en géosciences
    • Tester la significativité du modèle des moindres carrés, et déterminer la corrélation et les intervalles de confiances sur les paramètres estimés dans des études de cas en géosciences
    • Sélectionner la méthode de prospection géophysique la plus adaptée à la problématique de l'étude
    • Critiquer les résultats d'une étude géophysique en milieu littoral
    • Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    • Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé
    • Observer, reconnaître et analyser les successions sédimentaires dans un carottage
    • Observer, reconnaître et analyser l'architecture d'un comblement sédimentaire (vallées incisée, banc de sable, barrière littorale) à partir de données sismiques et radar
    • Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires
    • Implémenter un modèle numérique (définitions de conditions aux limites, choix des forçages, calibration, validation) afin d'analyser un problème hydrodynamique ou sédimentaire. Critiquer les résultats numériques et leurs limites de façon objective
    • Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d'une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques
    • Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodyna-mique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    • Critiquer les résultats d'une étude géophysique en milieu littoral
    • Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    • Comparer et classer les différents types de vallées incisées, bancs de sable et barrières littorales
    • Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires
    • Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé
    • Analyser et critiquer de façon objective des résultats numériques d'une étude en hydrodynamique et transport sédimentaire
    • Expliquer les processus à l'origine des variations du niveau marin, en particulier des niveaux extrêmes (marée, surcotes météorologiques, effets saisonniers, élévation long-terme), et leurs témoignages historiques

ADMISSION

Votre profil

Vous êtes titulaire d’un Bac+3, Bac+4 ou équivalent : vous devez avoir suivi un cursus dans le domaine des géosciences, des sciences physiques ou des mathématiques appliquées.

Comment candidater ?

En 1re année de Master, la sélection des candidats est réalisée sur dossier.
Vous souhaitez candidater en 1re année de Master
Vous souhaitez candidater en 2e année de Master

PROGRAMME

À l’Université, quelle que soit votre formation, les années sont découpées en semestres.

Chaque semestre, vous suivrez cinq unités d’enseignement (UE) qui correspondent à :

  • 3 UE « majeures » : elles correspondent à la discipline d’inscription de votre formation.
  • 1 UE « mineure » : elle correspond soit à la discipline de votre majeure soit à une autre discipline de votre choix. C’est à vous de décider.
  • 1 UE transversale : suivie par tous les étudiants de l’Université, elle correspond à des cours de langues, d’informatique d’usage, de préprofessionnalisation, bref, tout ce qui fera de vous un futur candidat recherché sur le marché de l’emploi.

Les majeures du parcours géophysique correspondent au triptyque "instrumentation géophysique / traitements des données et modélisation numérique / connaissance du milieu physique littoral" qui distinguent ce master dans le paysage national.

Le choix de la mineure se fait au début de la 1re année. Elle est conservée sur les deux années que comporte le master.
Il s’agit donc d’un choix important qui apporte une véritable coloration au diplôme.

Parcours général

Cours majeurs
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les principes de la modélisation numérique en hydrodynamique, dynamique sédimentaire par la méthode des différences finies, un problème décrit par une équation différentielle simple (érosion littorale, migration d’une dune...)
    -  Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodynamique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral
    -  Sélectionner le logiciel le mieux adapté à une simulation spécifique en hydrodynamique et morphodynamique
    -  Construire un modèle simplifié pour simuler : (1) le transport des traceurs passifs et (2) la propagation des ondes en milieu littoral.

  • Résultats d'apprentissage

    - Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodyna-mique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    - Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodynamique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    - Résoudre, par la méthode des différences finies, un problème décrit par une équation différentielle simple (érosion littorale, migration d'une dune...)
    - Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodynamique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    - Sélectionner le logiciel le mieux adapté à une simulation spécifique en hydrodynamique et morphodynamique
    - Construire un modèle simplifié pour simuler : (1) le transport des traceurs passifs et (2) la propagation des ondes en milieu littoral

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 50h (18h cours magistraux - 18h travaux dirigés - 6h travaux pratiques - 8h travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282131-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Décrire les principes de fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale
    -  Mobiliser ces connaissances théoriques pour réaliser des mesures en mer
    -  Expliquer et expérimenter les contraintes des mesures à la mer
    -  Collecter des résultats de mesure, analyser leur qualité, réaliser des traitements pertinents
    -  Analyser les données traitées (géolocalisation, bathymétrie, sonar à balayage latéral, sismique réflexion, courantométrie, d’agitation, de transport sédimentaire et de turbidité)
    -  Evaluer les performances des différents outils de géologie marine et océanographie littorale pour connaître leurs limites et avantages.

  • Résultats d'apprentissage

    - Décrire les principes de fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale.
    - Mobiliser ces connaissances théoriques (fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale) pour réaliser des mesures en mer.
    - Expliquer et expérimenter les contraintes des mesures à la mer (en géologie et géophysique marine, et océanographie littorale).
    - Analyser les données traitées (positionnement, bathymétrie, sonar à balayage latéral, sismique réflexion, courantométrie, d'agitation, de transport sédimentaire, de turbidité).
    - Evaluer les performances des différents outils de géologie marine et océanographie littorale pour connaître leurs limites et avantages.
    - Expliquer les principes de la modélisation numérique en hydrodynamique, dynamique sédimentaire et morphodynamique
    - Comprendre les notions de base des schémas numériques et en évaluer les performances (précision, convergence, stabilité, dissipation et dispersion numérique) en les appliquant à des problèmes simples de morphodynamique, de propagation des ondes et du transport des traceurs en milieu littoral.
    - Décrire les principes de fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale.
    - Mobiliser ces connaissances théoriques (fonctionnement des outils de géologie et géophysique marine, et océanographie littorale) pour réaliser des mesures en mer.
    - Expliquer et expérimenter les contraintes des mesures à la mer (en géologie et géophysique marine, et océanographie littorale).
    - Collecter des résultats de mesure (en géologie et géophysique marine, et océanographie littorale), analyser leur qualité, réaliser des traitements pertinents
    - Analyser les données traitées (localisation, bathymétrie, sonar à balayage latéral, sismique réflexion, courantométrie, d'agitation, de transport sédimentaire et de turbidité).
    - Evaluer les performances des différents outils de géologie marine et océanographie littorale pour connaître leurs limites et avantages
    - Collecter des résultats de mesure (instrumentation en géologie marine et océanographie littorale), analyser leur qualité, réaliser des traitements pertinents

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 60h (18h cours magistraux - 18h travaux dirigés - 12h travaux pratiques - 12h travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282111-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Interpréter un algorithme simple écrit en Python
    -  Ecrire un algorithme simple comprenant les structures de base : test, boucle, I/O, affectation avec des études de cas en géosciences ;
    -  Importer des données numériques des disciplines des géosciences écrites dans un format quelconque, ASCII et NetCDF, pour leur traitement informatique.

  • Résultats d'apprentissage

    - Importer des données numériques des disciplines des géosciences écrites dans un format quelconque, ASCII et NetCDF, pour leur traitement informatique
    - Ecrire un algorithme simple comprenant les structures de base : test, boucle, I/O, affectation avec application à des études de cas en géosciences
    - Posséder les bases de l'algorithmique et les mettre en œuvre sur un problème simple en géosciences
    - Interpréter un algorithme simple écrit en Python
    - Ecrire un algorithme simple comprenant les structures de base : test, boucle, I/O, affectation avec application à des études de cas en géosciences
    - Importer des données numériques des disciplines des géosciences écrites dans un format quelconque, ASCII et NetCDF, pour leur traitement informatique

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 30h (5h cours magistraux - 5h travaux dirigés - 10h travaux pratiques - 10h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282121-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer comment une mesure est convertie en série de données digitalisées
    -  Expliquer ce qu’est une transformée de Fourier et donner ses propriétés
    -  Ecrire un code qui calcule la transformée de Fourier et la représente à partir de librairie standard (Numpy) avec application à des études de cas en géophysique
    -  Expliquer les problèmes associés à une transformée de Fourier d’une série de données digitalisées, et en identifier les effets dans un exemple d’étude en géophysique
    -  Expliquer ce qu’’est un filtre, les différents types de filtres, et leurs actions sur les données avec application é des études de cas en géosciences
    -  Ecrire un programme qui filtre une série de données avec application aux géosciences.

  • Résultats d'apprentissage

    - Expliquer comment une mesure géophysique est convertie en série de données digitalisées
    - Expliquer les problèmes associés à une transformée de Fourier d'une série de données digitalisées, et en identifier les effets dans un exemple d'étude en géophysique
    - Expliquer comment une mesure géophysique est convertie en série de données digitalisées
    - Expliquer ce qu'est une transformée de Fourier et donner ses propriétés
    - Ecrire un code qui calcule la transformée de Fourier et la représente à partir de librairie standard (Numpy) avec application à des études de cas en géophysique
    - Expliquer les problèmes associés à une transformée de Fourier d'une série de données digitalisées, et en identifier les effets dans un exemple d'étude en géophysique
    - Expliquer ce qu'est un filtre, les différents types de filtres, et leurs actions sur les données avec application é des études de cas en géosciences
    - Ecrire un programme qui filtre une série de données avec application aux géosciences

  • 34h 30min (15h cours magistraux - 4h 30min travaux dirigés - 4h 30min travaux pratiques - 10h 30min travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282122-STER

Cours mineurs
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Analyser un problème en environnement
    -  Imaginer l’algorithme qui permet de résoudre un problème en environnement
    -  Ecrire le code informatique qui résout un problème en environnement
    -  Interpréter les résultats issus de l’analyse d’un problème en environnement, de sa formulation et de sa mise en œuvre informatique (algorithme, code).

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 60h (30h travaux pratiques - 30h travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282141-STER

  • 19h 30min (13h 30min cours magistraux - 1h 30min travaux dirigés - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A1-281141-DRTPB

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 21h (12h cours magistraux - 1h 30min travaux dirigés - 3h travaux pratiques - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281142-ECOL

  • 19h 30min (12h cours magistraux - 3h travaux dirigés - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281143-ECOL

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 33h (3h cours magistraux - 24h travaux dirigés - 6h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283108-SIG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 31h (3h cours magistraux - 24h travaux dirigés - 4h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283109-SIG

  • 15h (9h cours magistraux - 6h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284208-MS

  • 30h (21h cours magistraux - 9h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284107-DRTPB

  • 15h (6h cours magistraux - 9h travaux dirigés)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284109-ODP

Cours transversaux
  • Objectifs d'apprentissage

    Consolider ses compétences écrites et orales en anglais au profit de son projet professionnel

  • 24h (24h travaux dirigés)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    DC-280101-ANG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Présenter des résultats scientifiques, sous forme de synthèse de documents écrite et de présentation orale sur un thème imposé

  • 36h (24h travaux pratiques - 12h travail en accompagnement)
  • 4 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-280101-ECOL

Cours majeurs
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Définir moyenne, variance, loi de probabilité, variable normale
    -  Démontrer le théorème de la limite centrale et en expliquer l’application dans des cas d’étude en géosciences
    -  Comparer deux moyennes par un test de Student ou plus par un test ANOVA avec application à des études de cas en géosciences
    -  Calculer et tester la corrélation entre deux séries de données avec application à des études de cas en géosciences
    -  Expliquer l’intérêt de méthodes statistiques non-paramétriques dans des études en géosciences
    -  Mettre en œuvre des tests non paramétriques simples sur des données de géosciences en écrivant le code python qui lit les données, réalise le test, et donne les résultats
    -  Interpréter le résultat des tests non paramétriques appliqués à des études en géosciences
    -  Ecrire un code d’ajustement de paramètres par moindres carrés appliqué à des études de cas en géosciences (tendances, cycles saisonniers...)
    -  Expliquer les hypothèses sous-jacentes à la méthode des moindres carrés
    -  Tester la significativité du modèle des moindres carrés, et déterminer la corrélation et les intervalles de confiances sur les paramètres estimés dans des études de cas en géosciences
    -  Contraindre un problème de moindres carrés par des méthodes linéaires avec application à des études de cas en géosciences.

  • Résultats d'apprentissage

    - Expliquer l'intérêt de méthodes statistiques non-paramétriques dans des études en géosciences
    - Tester la significativité du modèle des moindres carrés, et déterminer la corrélation et les intervalles de confiances sur les paramètres estimés dans des études de cas en géosciences
    - Contraindre un problème de moindres carrés par des méthodes linéaires avec application à des études de cas en géosciences
    - Tester la significativité du modèle des moindres carrés, et déterminer la corrélation et les intervalles de confiances sur les paramètres estimés dans des études de cas en géosciences
    - Expliquer les hypothèses sous-jacentes à la méthode des moindres carrés
    - Ecrire un code d'ajustement de paramètres par moindres carrés appliqué à des études de cas en géosciences (tendances, cycles saisonniers)
    - Interpréter le résultat des tests non paramétriques appliqués à des études en géosciences
    - Mettre en œuvre des tests non paramétriques simples sur des données de géosciences en écrivant le code python qui lit les données, réalise le test, et donne les résultats
    - Expliquer l'intérêt de méthodes statistiques non-paramétriques dans des études en géosciences
    - Calculer et tester la corrélation entre deux séries de données avec application à des études de cas en géosciences
    - Comparer deux moyennes par un test de Student ou plus par un test ANO-VA avec application à des études de cas en géosciences
    - Définir moyenne, variance, loi de probabilité, variable normale
    - Démontrer le théorème de la limite centrale et en expliquer l'application dans des études de cas en géosciences

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 70h (19h 30min cours magistraux - 36h travaux pratiques - 14h 30min travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282221-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    -  Observer, reconnaître et analyser les successions sédimentaires dans un carottage
    -  Observer, reconnaître et analyser l’architecture d’un comblement sédimentaire (vallées incisée, banc de sable, barrière littorale) à partir de données sismiques et radar
    -  Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires
    -  Comparer et classer les différents types de vallées incisées, bancs de sable et barrières littorales.

  • Résultats d'apprentissage

    - Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    - Observer, reconnaître et analyser les successions sédimentaires dans un carottage
    - Observer, reconnaître et analyser l'architecture d'un comblement sédimentaire (vallées incisée, banc de sable, barrière littorale) à partir de données sismiques et radar
    - Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires
    - Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    - Comparer et classer les différents types de vallées incisées, bancs de sable et barrières littorales
    - Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires
    - Expliquer les grandes notions à propos des enregistrements sédimentaires des variations du niveau marin, des changements climatiques et des activités humaines, dans des environnements sédimentaires côtiers
    - Observer, reconnaître et analyser les successions sédimentaires dans un carottage
    - Observer, reconnaître et analyser l'architecture d'un comblement sédimentaire (vallées incisée, banc de sable, barrière littorale) à partir de données sismiques et radar
    - Observer, reconnaître et analyser les évolutions géomorphologiques littorales à partir de données bathymétriques, topographiques et photos aériennes et satellitaires

  • 39h (15h cours magistraux - 9h travaux dirigés - 3h travaux pratiques - 12h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282231-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les modes de déformation de la croûte terrestre (notion de rhéologie de la lithosphère, contrainte/déformation) et les causes de cette déformation
    -  Présenter le concept de la tectonique des plaques et ses conséquences en termes de déformation verticale et horizontale à la surface du globe, et en particulier sur le littoral
    -  Expliquer la notion de cycle sismique
    -  Expliquer les mécanismes de formation, propagation, amplification d’un tsunami - Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé.

  • Résultats d'apprentissage

    - Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé
    - Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé
    - Expliquer les modes de déformation de la croûte terrestre (notion de rhéologie de la lithosphère, contrainte/déformation) et les causes de cette déformation
    - Présenter le concept de la tectonique des plaques et ses conséquences en termes de déformation verticale et horizontale à la surface du globe, et en particulier sur le littoral
    - Expliquer la notion de cycle sismique
    - Expliquer les mécanismes de formation, propagation, amplification d'un tsunami
    - Replacer un littoral dans son contexte global, en particulier contexte géodynamique, afin de déterminer, en première approximation, les aléas naturels auxquels il est exposé

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 27h (12h cours magistraux - 7h 30min travaux dirigés - 7h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282232-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Identifier les différents constituants d’une chaine d’acquisition de mesure
    -  Adapter le maillage d’échantillonnage de la collecte de mesure à la question posée
    -  Utiliser un dispositif de prospection radar
    -  Analyser des données de prospection radar
    -  Sélectionner la méthode de prospection géo-physique la plus adaptée à la problématique de l’étude
    -  Critiquer les résultats d’une étude géophysique en milieu littoral.

  • Résultats d'apprentissage

    - Sélectionner la méthode de prospection géophysique la plus adaptée à la problématique de l'étude
    - Critiquer les résultats d'une étude géophysique en milieu littoral
    - Critiquer les résultats d'une étude géophysique en milieu littoral
    - Analyser des données de prospection (géophysique) radar
    - Identifier les différents constituants d'une chaine d'acquisition d'un instrument de mesure (géophysique)
    - Adapter le maillage d'échantillonnage de la collecte de mesure à la question posée
    - Analyser des données de prospection (géophysique) radar
    - Sélectionner la méthode de prospection géophysique la plus adaptée à la problématique de l'étude
    - Critiquer les résultats d'une étude géophysique en milieu littoral
    - Identifier les différents constituants d'une chaine d'acquisition d'un instrument de mesure (géophysique)
    - Adapter le maillage d'échantillonnage de la collecte de mesure à la question posée
    - Utiliser un dispositif de prospection (géophysique) radar

  • 63h (30h cours magistraux - 3h travaux dirigés - 9h travaux pratiques - 21h travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282211-STER

  • Résultats d'apprentissage

    - Expliquer les processus à l'origine des variations du niveau marin, en particulier des niveaux extrêmes (marée, surcotes météorologiques, effets saisonniers, élévation long-terme), et leurs témoignages historiques

  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282233-STAG

Cours mineurs
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les principes généraux, objectifs et moyens de la fouille exploratoire de données avec application aux études en environnement
    -  Ecrire un code informatique permettant d’appliquer des méthodes simples de fouille de données à un jeu de données et interpréter les résultats.

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 30h (10h cours magistraux - 10h travaux pratiques - 10h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282241-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les principes généraux, objectifs et méthodes de l’analyse d’image
    -  Ecrire un code informatique d’analyse de données d’image permettant d’en extraire l’information, et interpréter les résultats.

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 30h (10h cours magistraux - 10h travaux pratiques - 10h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282242-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 23h (3h cours magistraux - 18h travaux dirigés - 2h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283207-SIG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 20h (9h cours magistraux - 9h travaux dirigés - 2h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283208-SIG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 12h 30min (3h cours magistraux - 7h 30min travaux pratiques - 2h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283209-INFO

  • 21h (13h 30min cours magistraux - 3h travaux dirigés - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281241-ECOL

  • 19h 30min (13h 30min cours magistraux - 1h 30min travaux dirigés - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281242-ECOL

  • 19h 30min (6h cours magistraux - 3h travaux dirigés - 6h travaux pratiques - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281243-ECOL

  • 27h (12h cours magistraux - 9h travaux dirigés - 6h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284209-GRH

  • 30h (12h cours magistraux - 9h travaux dirigés - 9h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284210-GEST

Cours transversaux
  • Objectifs d'apprentissage

    Consolider ses compétences écrites et orales en anglais au profit de son projet professionnel

  • 24h (24h travaux dirigés)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    DC-280201-ANG

  • Objectifs d'apprentissage

    Comprendre et analyser à partir d’une approche globale des socio-écosystèmes des changements environnementaux donnés et leurs implications pour les sociétés

  • 36h (9h travaux pratiques - 27h travail en accompagnement)
  • 4 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-280202-ECOL

Cours majeurs
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Détailler les principes de mesure et de traitement en marégraphie, altimétrie radar embarquée sur satellite, GPS et gravimétrie
    -  Décrire la réalisation des repères terrestres, en particulier l’ITRS, à partir des techniques de fondamentales (VLBI, SLR, GNSS et DORIS), et expliquer leur intérêt et performances.
    -  Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d’une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques
    -  Construire des séries temporelles, évaluer la qualité des observations et paramètres estimés, exprimer des résultats dans les références géo-désiques ou hydrographiques pertinentes pour la problématique de l’étude, interpréter leur contenu (signal géophysique).

  • Résultats d'apprentissage

    - Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d'une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques
    - Construire des séries temporelles (géodésiques), évaluer la qualité des observations et paramètres estimés, exprimer des résultats dans les références géodésiques ou hydrographiques pertinentes pour la problématique de l'étude, interpréter leur contenu (signal)
    - Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d'une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques
    - Détailler les principes de mesure et de traitement en marégraphie, altimétrie radar embarquée sur satellite, GPS et gravimétrie
    - Décrire la réalisation des repères terrestres, en particulier l'ITRS, à partir des techniques de fondamentales (VLBI, SLR, GNSS et DORIS), et expliquer leur intérêt et performances
    - Collecter des mesures sur le terrain, les traiter, évaluer leur qualité, critiquer les résultats d'une étude et les interpréter en termes géodésiques et géophysiques

  • 69h (24h cours magistraux - 19h 30min travaux dirigés - 6h travaux pratiques - 19h 30min travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282311-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Comprendre les processus physiques contrôlant la dynamique hydro-sédimentaire des plages (circulation induite par les vagues, ondes infragravitaires, etc.) et des côtes soumises aux vagues et à la marée (estuaires, flèches sa-bleuses, etc.)
    -  Utiliser des logiciels modernes (TELEMAC, Blue-Kenue) pour simuler les marées, les vagues et le transport en milieu côtier à partir de données bathymétriques et de forçages atmosphériques et tidaux
    -  Traiter des données issues de mesures in situ (hauteurs d’eau, vagues, courants, etc.) pertinentes pour les modèles hydrodynamiques
    -  Générer un maillage sur une grille en éléments finis approprié à l’étude del’hydrodynamique
    -  Sélectionner et implémenter des conditions aux limites dans un modèle hydrodynamique
    -  Utiliser les forçages tidaux et atmosphérique
    -  Calibrer et valider un modèle par rapport aux données d’observation
    -  Analyser et critiquer de façon objective des résultats numériques d’une étude en hydrodynamique et transport sédimentaire
    -  Implémenter un modèle numérique (définitions de conditions aux limites, choix des forçages, calibration, validation) afin d’analyser un problème hydrodynamique ou sédimentaire. Critiquer les résultats numériques et leurs limites de façon objective

  • Résultats d'apprentissage

    - Générer un maillage sur une grille en éléments finis approprié à l'étude de l'hydrodynamique
    - Sélectionner et implémenter des conditions aux limites dans un modèle hydrodynamique
    - Utiliser les forçages tidaux et atmosphérique
    - Calibrer et valider un modèle par rapport aux données d'observation
    - Analyser et critiquer de façon objective des résultats numériques d'une étude en hydrodynamique et transport sédimentaire
    - Implémenter un modèle numérique (définitions de conditions aux limites, choix des forçages, calibration, validation) afin d'analyser un problème hydrodynamique ou sédimentaire. Critiquer les résultats numériques et leurs limites de façon objective
    - Analyser et critiquer de façon objective des résultats numériques d'une étude en hydrodynamique et transport sédimentaire
    - Traiter des données issues de mesures in situ (hauteurs d'eau, vagues, courants, etc.) pertinentes pour les modèles hydrodynamiques
    - Comprendre les processus physiques contrôlant la dynamique hydro-sédimentaire des plages (circulation induite par les vagues, ondes infragra-vitaires, etc.) et des côtes soumises aux vagues et à la marée (estuaires, flèches sableuses, etc.)
    - Utiliser des logiciels modernes (TELEMAC, BlueKenue) pour simuler les marées, les vagues et le transport en milieu côtier à partir de données bathymétriques et de forçages atmosphériques et tidaux

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 50h (18h cours magistraux - 6h travaux dirigés - 14h travaux pratiques - 12h travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282321-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les processus à l’origine des variations du niveau marin, en particulier des niveaux extrêmes (marée, surcotes, effets saisonniers, élévation long-terme), et leurs témoignages historiques
    -  Calculer des constituants de marée à partir des observations de marégraphe (analyse harmonique), analyser la qualité des résultats, prédire la marée et déterminer les surcotes marines
    -  Décrire les distributions des niveaux extrêmes et estimer les paramètres statistiques des lois associées
    -  Déterminer les différents types d’enregistrement sédimentaire des niveaux marins extrêmes liés aux tempêtes et aux tsunamis
    -  Expliquer comment sont établis les plans de préventions des risques d’inondation et les principes juridiques des responsabilités associées.

  • Résultats d'apprentissage

    - Calculer des constituants de marée à partir des observations de marégraphe (analyse harmonique), analyser la qualité des résultats, prédire la marée et déterminer les surcotes marines
    - Décrire les distributions des niveaux extrêmes et estimer les paramètres statistiques des lois associées
    - Expliquer les processus à l'origine des variations du niveau marin, en particulier des niveaux extrêmes (marée, surcotes météorologiques, effets saisonniers, élévation long-terme), et leurs témoignages historiques
    - Expliquer les processus à l'origine des variations du niveau marin, en particulier des niveaux extrêmes (marée, surcotes météorologiques, effets saisonniers, élévation long-terme), et leurs témoignages historiques
    - Calculer des constituants de marée à partir des observations de marégraphe (analyse harmonique), analyser la qualité des résultats, prédire la marée et déterminer les surcotes marines
    - Déterminer les différents types d'enregistrement sédimentaire des niveaux marins extrêmes liés aux tempêtes et aux tsunamis
    - Expliquer comment sont établis les plans de préventions des risques d'inondation et les principes juridiques des responsabilités associées

  • 70h (36h cours magistraux - 22h travaux dirigés - 3h travaux pratiques - 9h travail en accompagnement)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282331-STER

Cours mineurs
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les principes généraux, objectifs et méthodes de la programmation web et des services web
    -  Ecrire un code simple en programmation web et le mettre en œuvre.

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 30h (10h cours magistraux - 5h travaux pratiques - 15h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282341-STER

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Expliquer les principes généraux, objectifs et méthodes des systèmes d’information géographique
    -  Ecrire un code simple qui utilise les méthodes de l’information géographique permettant de résoudre un problème donné.

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 30h (10h cours magistraux - 5h travaux pratiques - 15h travail en accompagnement)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282342-STER

  • Langue d'enseignement

    anglais

  • 19h 30min (12h cours magistraux - 3h travaux dirigés - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281341-ECOL

  • 19h 30min (12h cours magistraux - 3h travaux dirigés - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281342-ECOL

  • 21h (7h 30min cours magistraux - 3h travaux dirigés - 6h travaux pratiques - 4h 30min travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-281343-ECOL

  • 21h (21h cours magistraux)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284308-MS

  • 9h (9h cours magistraux)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284309-ODP

  • 30h (6h cours magistraux - 24h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A2-284310-TPA

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 22h (3h cours magistraux - 15h travaux pratiques - 4h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283309-SIG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 18h (3h cours magistraux - 15h travaux dirigés)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283310-SIG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Structurer et traiter des informations géographiques en utilisant les logiciels cartomatiques, statistiques et géomatiques courants

  • 21h (15h travaux dirigés - 6h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-283311-SIG

Cours transversaux
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Lire des documents authentiques dans son domaine professionnel, rédiger des synthèses, exprimer son point de vue et développer des arguments tant à l’écrit qu’à l’oral.
    -  Faire une présentation orale en s’appuyant sur un support visuel (type PowerPoint) et de répondre aux questions éventuelles qui suivront.

  • 24h (24h travaux dirigés)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    DC-280301-ANG

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Identifier les grandes notions du droit de l’environnement et du littoral.
    -  Appliquer, dans une configuration juridique simple, les principales règles du domaine public maritime et de la loi « Littoral ».

  • 18h (18h cours magistraux)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A1-280302-DRTPB

  • Objectifs d'apprentissage

    -  Développer une vision intégrée du milieu littomaritime en travaillant sur la notion de socio-écosystème.
    -  Mobiliser la notion d’écologie du paysage et les aspects socio-culturels associés afin de mettre en avant l’approche "paysage marin".

  • 18h (9h cours magistraux - 3h travaux dirigés - 6h travail en accompagnement)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-280303-ENV

Cours transversaux
  • 30 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-282401-STAG

Parcours 2018

Cours majeurs
  • 30h (12h cours magistraux - 18h travaux dirigés)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-287331-STER

  • 23h (14h cours magistraux - 9h travaux dirigés)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-287332-STER

  • 30h (10h cours magistraux - 5h travaux dirigés - 15h travaux pratiques)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-287333-STER

  • 20h (20h travaux dirigés)
  • 3 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    B2-287334-SIG

  • 54h (24h cours magistraux - 24h travaux dirigés - 6h travaux pratiques)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-287351-STER

  • 40h (25h cours magistraux - 15h travaux dirigés)
  • 6 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C8-287341-STER

Cours transversaux
  • Objectifs d'apprentissage

    -  Lire des documents authentiques dans son domaine professionnel, rédiger des synthèses, exprimer son point de vue et développer des arguments tant à l’écrit qu’à l’oral.
    -  Faire une présentation orale en s’appuyant sur un support visuel (type PowerPoint) et de répondre aux questions éventuelles qui suivront.

  • 24h (24h travaux dirigés)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    DC-280301-ANG

  • 27h (21h cours magistraux - 6h travaux pratiques)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    A1-285311-DRTPB

  • 24h (24h cours magistraux)
  • 2 crédits ECTS
  • Code de l'EC

    C1-285311-ENV

Interaction avec le monde professionnel

Interventions d’ingénieurs de l’agence spatiale française (CNES), du Service hydrographique français (SHOM), de bureaux d’études (ex. : CREOCEAN) et de chercheurs du CNRS.

Ouverture internationale

Afin de favoriser les échanges à l’international pendant et après la formation, de nombreux cours sont proposés en anglais. C’est le cas de la quasi totalité des enseignements du premier semestre du master 1.

ET APRÈS

Poursuite d'études

-  Doctorat

Secteurs d'activité

  • Environnement, écologie, littoral

Métiers

-  Chargé de mission risque ou aménagement
-  Enseignant
-  Enseignant-chercheur
-  Expert en évaluation environnementale et territoriale
-  Gestionnaire d’informations et de données spatiales
-  Ingénieur conseil en environnement
-  Ingénieur en géophysique, océanographie côtière et géologie des environnements littoraux

Faculté des Sciences et Technologies

Avenue Michel Crépeau

17042 La Rochelle cedex 1

Envoyer un message

Trouver une autre formation
Mis à jour le 19 novembre 2018
Informations présentées sous réserve de modifications