Aller au contenu

Licence professionnelle Management des organisations specialite Patrimoines, langues et tourismes

Carte d'identité de la formation


- de 1 mois pour accéder au 1er emploi
50% des diplômés ont obtenu leur 1er emploi suite à un stage
92% des diplômés sont en emploi
selon une étude réalisée à 18 mois après obtention du diplôme

OBJECTIFS

Connaissances dispensées

La Licence professionnelle specialite Patrimoines, langues et tourismes permet d’acquerir les techniques et les competences essentielles en management du tourisme et du patrimoine pour accompagner le developpement des strategies de developpement de structures specialisees dans la reception des touristes en France et a l’etranger.
La licence professionnelle est organisee en six unites d’enseignement : loisirs et tourisme culturel, geographie du tourisme, gestion de projet, geographie du tourisme, conception de produits/services, valorisation des patrimoines naturels et culturels, mise en marche et promotion touristique.
Un stage d’une duree de 3 a 6 mois en France ou a l’etranger est obligatoire.

Compétences visées

Connaitre les outils de protection et de valorisation du patrimoine ;
Concevoir, prospecter, etablir les devis, chiffrer les couts, negocier les contrats avec les prestataires de service ;
Presenter, conduire, mener a bien un projet a destination de publics francais et etrangers ;
Elaborer des produits/services touristiques par la valorisation du patrimoine ;
Maitriser les contenus informatifs, historiques et culturels ;
Maitriser les outils specifiques a la gestion de projet : comptabilite, budgets previsionnels, numerisation et traitement de l’image/du son, collecte electronique et mise en forme de l’information, conception et amenagement de sites web, realisation de supports de communication ;
Maitriser les lexiques specifiques et communiquer dans une ou plusieurs langues etrangeres.

ADMISSION

Pré-requis

Etre titulaire d’un diplome national validant 2 annees d’etudes superieures dans un domaine de formation compatible ou d’une validation des etudes.

PROGRAMME

Améliorer les aptitudes à comprendre, à s’exprimer et à communiquer par écrit ou oralement, en langue étrangère (allemand du tourisme, de la culture et du patrimoine).
Compréhension orale et écrite, production orale et écrite.
Communication interactive (conversation et expression orale en continu, dialogue).
Savoir présenter un projet en langue (culture, patrimoine, tourisme).
Présentation d’expériences (développement d’une idée, d’une stratégie, d’un produit ou d’un service) menées dans le monde germanophone.

Améliorer les aptitudes à comprendre, à s’exprimer et à communiquer par écrit ou oralement, en langue étrangère (anglais du tourisme, de la culture et du patrimoine).
Compréhension orale et écrite, production orale et écrite.
Communication interactive (conversation et expression orale en continu, dialogue).
Savoir présenter un projet de développement en langue (culture, patrimoine, tourisme).
Présentation d’expériences (développement d’une idée, d’une stratégie, d’un produit ou d’un service) menées dans le monde anglophone ou en lien avec le monde anglophone.

Organisation d’événementiels. Séminaires et conférences autour des nouveaux métiers et des mutations de l’offre en matière de tourisme culturel.
Cours in situ (rencontres avec des professionnels, visites de sites touristiques, analyse de cas pratiques, etc.).

Présentation et utilisation des outils de gestion comptable et financière (management de projet culturel/touristique). Savoir réaliser un échéancier et préparer un budget prévisionnel. Comptabilité générale et analytique / techniques de gestion et d’optimisation. Informatique appliquée (estimer et maintenir les coûts d’un projet) / utilisation de bases de données et des logiciels de bureautique (tableurs, etc.). Savoir faire un bilan comptable.
Spécificités de gestion des collectivités territoriales/des entreprises privées/ des associations, gestion prévisionnelle et contrôle de gestion (maîtrise des concepts et outils de gestion lors du montage d’un projet, du pilotage de projets en cours), statistique descriptive.

Techniques touristiques : monter un produit/guider/sécuriser.
Ouverture sur les réalités du terrain : comprendre l’environnement économique et touristique local, en évaluer ses besoins, développer des compétences techniques en terme d’inventaires, de montage de produits touristiques complexes, et de mettre en oeuvre une véritable politique de valorisation de ces produits adaptables et transposables selon les cibles traitées.
La pédagogie retenue fait une large place à l’initiative de l’étudiant et à son aptitude à travailler en équipe. Elle s’appuie en outre, sur des outils professionnels et l’implication des partenaires du secteur.

La protection des biens culturels. Le Code du tourisme.
Le droit de la propriété intellectuelle et les TICE.
La responsabilité civile / droit des assurances (individus, groupes) dans le cadre des prestations liées à une agence réceptive ou à un tour-opérateur.

Anticiper les fluctuations du marché et identifier de nouveaux marchés (études et prospectives, veille concurrentielle, analyses statistiques), y compris à l’international. Maîtriser la commercialisation (vente-achat, stratégies Qualité). Sociologie et psychologie du consommateur. Internet et la vente en ligne (promotion des ventes, bases de données informatisées, paiement et réservation en ligne). Négociations et distributions commerciales (produits, services). Gérer la relation avec le client (dont la fidélisation). Acquérir les fondamentaux en matière de droit commercial. Communication commerciale.
Economie (générale et d’entreprise), comprendre la hiérarchisation des besoins et le positionnement du produit (adéquation offre/demande), mettre en oeuvre un produit touristique complexe (prestations, itinéraire, cotation), savoir vendre les produits proposés.

Améliorer les aptitudes à comprendre, à s’exprimer et à communiquer par écrit ou oralement, en langue étrangère (espagnol du tourisme, de la culture et du patrimoine).
Compréhension orale et écrite, production orale et écrite.
Communication interactive (conversation et expression orale en continu, dialogue).
Savoir présenter un projet en langue (culture, patrimoine, tourisme).
Présentation d’expériences (développement d’une idée, d’une stratégie, d’un produit ou d’un service) menées dans le monde hispanophone.

Acquisition des grands repères en matière touristique : définitions, les enjeux économiques, sociaux et culturels du tourisme, la société de loisirs, les flux nationaux et internationaux, les grandes régions touristiques, le consommateur de produits et de services touristiques, l’affirmation du tourisme culturel, la diversification de l’offre (nouveaux produits, nouveaux services).
Réflexion sur les publics/clientèles, sur le patrimoine comme vecteur de développement local (création de nouvelles activités, de nouveaux emplois, cohésion sociale, etc.), sur les liens entre créativité et territoires (industries culturelles créatives).

Connaissance des enjeux économiques, culturels et touristiques liés à la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel.
Renforcement de la culture générale en histoire, histoire de l’art et de l’archéologie.
La patrimonialisation d’un bien culturel / le patrimoine comme vecteur de développement local / les acteurs du patrimoine (privés, publics, associatifs).
Appréhender les politiques culturelles et patrimoniales (Etat, collectivités territoriales), ainsi que la place des nouveaux services/produits dans le cadre d’une diversification de l’offre touristique.
Histoire du patrimoine et du tourisme culturel (découverte des territoires et de leurs ressources patrimoniales).
S’appuyer sur une assise scientifique solide (inventaires patrimoniaux et collectes de l’information).

Analyse dynamique de la relation offre-demande.
Le processus de consommation des prestations touristiques, la typologie des principaux produits touristiques et culturels, les stratégies des principaux acteurs de la filière.
Les TICE au service du marketing (y compris les réseaux sociaux /Web 2.0). Les enjeux, les théories et les outils du marketing, appliqué aux secteurs de la culture et du tourisme. Marketing et stratégie opérationnelles / stratégie opérationnelles (dont approches des marchés étrangers). Elaboration d’un plan marketing pour le compte d’une structure extérieure à l’Université (entreprise, association ou institution publique), avec mise en pratique et approfondissement des enseignements dispensés dans le cadre du cours.

Les principes (enjeux, compétences, actions) et les outils de la médiation et de l’interprétation (dont les TICE) / approche des différents publics.
Organisation d’évènementiels (dont expositions virtuelles) / animer le patrimoine.
Séminaires de terrain (sites à vocation culturelle et/ou touristique).
Outils et supports de médiation, animation, interprétation des patrimoines.

Savoir évaluer les potentialités d’un territoire, discerner les enjeux des objectifs, conduire une réunion, définir une stratégie de développement territorial adaptée, s’entourer de partenaires compétents, maîtriser la mise en oeuvre de la démocratie participative et des projets complexes. Former des chargés de mission réactifs, créatifs, capables de concilier la protection et la valorisation du patrimoine, tout en respectant les principes du développement durable. Etablir une typologie, à partir d’exemples choisis dans le monde, des expériences de développement local basées sur les pôles, les territoires, les axes et / ou les idées novatrices.

Répondre à des appels d’offre / définition et réalisation de projets collectifs tuteurés en lien avec des institutions extérieurs à l’Université (entreprises, associations, collectivités territoriales).

Améliorer les aptitudes à comprendre, à s’exprimer et à communiquer par écrit ou oralement, en langue étrangère (allemand du tourisme, de la culture et du patrimoine).
Compréhension orale et écrite, production orale et écrite.
Communication interactive (conversation et expression orale en continu, dialogue).
Savoir présenter un projet de développement en langue (culture, patrimoine, tourisme).
Présentation d’expériences (développement d’une idée, d’une stratégie, d’un produit ou d’un service) menées dans le monde germanophone ou en lien avec le monde germanophone.

Améliorer les aptitudes à comprendre, à s’exprimer et à communiquer par écrit ou oralement, en langue étrangère (anglais du tourisme, de la culture et du patrimoine).
Compréhension orale et écrite, production orale et écrite.
Communication interactive (conversation et expression orale en continu, dialogue).
Savoir présenter un projet de développement en langue (culture, patrimoine, tourisme).
Présentation d’expériences (développement d’une idée, d’une stratégie, d’un produit ou d’un service) menées dans le monde anglophone ou en lien avec le monde anglophone.

Le plan média / les fondamentaux de la communication culturelle et touristique.
Utilisation des technologies de l’information et de la communication (TICE), productions/créations papier, numériques et audiovisuelles, promotion du patrimoine, mettre en oeuvre un tableur (données chiffrées, formules de calcul, représentations graphiques...), créer des pages Web, promotion et communication par le web, traitement de l’image et du son (maîtrise de plusieurs logiciels).

Améliorer les aptitudes à comprendre, à s’exprimer et à communiquer par écrit ou oralement, en langue étrangère (espagnol du tourisme, de la culture et du patrimoine).
Compréhension orale et écrite, production orale et écrite.
Communication interactive (conversation et expression orale en continu, dialogue).
Savoir présenter un projet de développement en langue (culture, patrimoine, tourisme).
Présentation d’expériences (développement d’une idée, d’une stratégie, d’un produit ou d’un service) menées dans le monde hispanophone ou en lien avec le monde hispanophone.

Gestion comptable et financière d’une structure à vocation culturelle/et ou touristique.
Fiscalité d’entreprise / fiscalité du monde associatif..
Manager une équipe / le savoir-être et les relations humaines dans l’entreprise / gestion du temps / l’entretien professionnel.
Savoir encadrer une équipe commerciale et développer sa performance / travailler en équipe inter- et pluridisciplinaire.
Travail sur la communication professionnelle (écrite et orale, en langues étrangères), techniques de communication de groupe, communication et décision, communication et dialogue/partenariat social, produire un document écrit de synthèse (tableaux, schémas, graphes, interprétations...),
Les fondamentaux du droit du travail.

Définition, élaboration et mise en oeuvre d’un projet de développement au service de la structure d’accueil (projet individuel tuteuré) : développer un produit, un service, une idée, une stratégie, en estimer les retombées (outils d’évaluation).
Mobiliser et réinvestir les compétences acquises (savoir, savoir-faire, savoir-être), autonomie.
Suivi individualisé (conseils, etc.) : point régulier avec les tuteurs enseignant et professionnel.

Mise en pratique des compétences professionnelles et approfondissement des acquis (théoriques et opérationnels) / Affinement du projet personnel et professionnel / Se confronter avec le monde professionnel.
Répondre aux objectifs fixés en commun par l’étudiant et ses tuteurs en début de stage (missions, degré d’implication, compétences relationnelles et professionnelles, dynamisme, capacités à répondre aux attentes de la structure accueillante, savoir-être), développer la connaissance de l’entreprise, association ou organisme accueillant (remise d’une grille fixant les objectifs à atteindre et les compétences à développer).
Stage en France ou à l’étranger, d’une durée de trois à six mois (entreprises, associations, services publics).
Préparation au stage (lettre de candidature, CV, entretien).

Implication des professionnels

Pres de 30% des enseignements sont assures par des professionnels exterieurs a l’universite, issus des secteurs prive, associatif et public.
L’accent est mis sur les enseignements de terrain et la realisation de projets de developpement en lien direct avec le monde du travail.
Les sites touristiques et patrimoniaux de la Region enrichissent la formation theorique et pratique assuree conjointement par des universitaires, des enseignants de BTS, et des professionnels issus du secteur prive, du monde associatif ou d’organismes publics.
Les structures touristiques (Paleosite a Saint-Cezaire, Cite de l’Huitre a Marennes, Musee maritime a La Rochelle, etc.) sont mises a profit dans le cadre des enseignements (cours de terrain).
Cette proximite avec les milieux professionnels est un gage de professionnalisation des enseignements et favorise ainsi l’insertion des etudiants dans le monde du travail.

ET APRÈS

Poursuite d'études

La licence professionnelle a pour vocation une insertion professionnelle directe

Métiers

Chef de produit, voyagiste/tour-operateur ;
Chef de projet ;
Charge de clientele, responsable d’agence de voyages ;
Charge de communication, responsable des relations publiques ;
Charge de promotion touristique ;
Charge d’analyses et de developpement de produits touristiques ;
Charge de mission : developpement local/ developpement durable ;
Concepteur-animateur de produits culturels et touristiques ;
Directeur de centres socioculturels et de loisirs ;
Responsable commercial et administratif des transports de voyageurs et du tourisme ;
Animateur et mediateur du patrimoine.

Secteurs d'activité

  • Administration publique, science politique
  • Communication, médias
  • Culture, patrimoine
  • Tourisme
TÉLÉCHARGER LA BROCHURE

Faculté des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines

1 parvis Fernand Braudel

17042 La Rochelle cedex 1

Envoyer un message

TROUVER UNE AUTRE FORMATION
Mis à jour le 22 mai 2017
Informations présentées sous réserve de modifications