Aller au contenu

Diplôme d’Université Biosurveillance des Écosystèmes Méditerranéens Marins en Plongée Autonome : Méthodes et Outils de Suivis

Carte d'identité

  • Durée : 50 heures : • 15h de formation à distance • 35h de stage en présentiel à Marseille + 20 heures d'auto-formation (travail personnel guidé)
  • Dates : 2022 (nous consulter)
  • Septentrion Environnement (Marseille) et à distance

OBJECTIFS

Le mot du responsable

Le Diplôme d’Université BIOEM propose de former des plongeurs professionnels spécialisés dans la mise au point de protocoles standardisés de suivis des principales biocénoses subtidales méditerranéennes côtières en plongée sous-marine et dans l’éducation à l’environnement marin en immersion.

De par son double objectif et les techniques utilisées, ce DU est indépendant et complémentaire du DU Atlantique "Biologie et Ecologie sous-marine" (BIOSOUM)

Photo du responsable de la formation

Christine Dupuy

ADMISSION

Votre profil

  • Toute personne impliquée dans la gestion, l’exploitation ou l’éducation concernant les espaces littoraux sub-aquatiques (techniciens et ingénieurs des collectivités territoriales, du Ministère de l’environnement, de l’agriculture et de la pêche, des instituts de recherche),
  • Personnel d’organismes nationaux et internationaux impliqués dans la protection de la nature,
  • Technicien des organismes semi-privés ou privés impliqués dans la gestion, l’exploitation des ressources marines ou à vocation pédagogique,
  • Doctorant dans les domaines des sciences de la vie et de l’environnement,
  • Titulaire du Brevet d’État d’Éducateur Sportif (BEES), du DiveMaster PADI ou de l’Instructor PADI (ou de tout autre diplôme équivalent) salarié dans les clubs commerciaux de plongée ou dans les Associations de Plongée sous-marine de l’Europe.

Pré-requis

  • Être titulaire d’un niveau de plongée 2 étoiles CMAS (ou équivalent). Les débutants ne seront pas acceptés
  • Il est recommandé d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac+3 en Sciences de la vie et de posséder des connaissances en écologie marine et taxonomie de la biodiversité sous-marine

Les stagiaires devront se munir de leur équipement de plongée (combinaison, détendeur, masque, palme, stabilisateur, ordinateur de plongée), ainsi que d’un ordinateur portable

Comment candidater ?

PROGRAMME

EN DISTANCIEL en période pré-et post-stage (15 h)

L’enseignement, sous forme de distanciel et d’autoformation, portera sur les critères de reconnaissance des espèces-cibles et des habitats cibles en plongée subaquatique.

EN PRÉSENTIEL (35 h)

5 modules thématiques seront développés :

Module 1 :Caractérisation de la structure du coralligène

Le coralligène est un habitat emblématique de la zone côtière méditerranéenne. Il est composé de nombreux organismes benthiques qui constituent un assemblage complexe d’espèces. Ce module vise à proposer une méthodologie adaptée permettant de décrire quantitativement la structure du coralligène à partir de prises de vues subaquatiques sur surfaces fixes et de leur post-traitement. L’analyse quantitative des résultats à différents niveaux taxonomiques et/ou fonctionnels sera couplée à une analyse critique du protocole afin d’apporter les connaissances nécessaires pour l’interprétation des indicateurs de changements ou de stabilité dans le cadre de suivis à long terme.

Module 2 : Analyse de la structure démographique d’une espèce emblématique vulnérable : La gorgone méditerranéenne Paramuricea clavata (Risso, 1826)

Le suivi des structures de population de gorgones sur placettes permanentes et aléatoires permet de caractériser l’évolution des colonies de Gorgones dans le temps et leur état de santé (évolution des tailles, des surfaces, nombre de ramifications, pourcentage de nécroses anciennes ou récentes...). Ce module permet d’aborder des méthodes de suivi des populations adaptées aux organismes benthiques qu’elles soient `in situ’ (mesure des colonies en place) ou `ex-situ’ (traitements de relevés photographiques et/ou photogrammétriques). L’analyse des résultats permettra, en plus de la description quantitative de la population, de comparer différentes approches couramment appliquées dans le suivi à long terme de populations benthiques.

Module 3 : Évaluation de la biodiversité des communautés de poissons communs

Les peuplements de poissons en Méditerranée, variable dans le temps et l’espace, constitue un des compartiments biologiques généralement évalués pour qualifier l’état de certains milieux face aux pressions anthropiques. Dans le cadre de ce module, l’objectif est de d’évaluer la biodiversité des communautés ichtyologiques dans différents types d’habitats protégés ou non à partir d’un méthode standardisée basée sur des observations ’in situ’. L’analyse des résultats permettra de mieux comprendre les liens entre l’habitat, les pressions anthropiques et le peuplement de poissons, connaissances essentielles pour le développement et l’interprétation des indicateurs écologiques basés sur les poissons marins.

Module 4 : Posidonia oceanica (L.) Delile, 1813 - Indicateur écologique et rôle fonctionnel

Les phanrogames marines et plus particulièrement la posidonie (Posidonia oceanica) en Méditerranée constitue un habitat emblématique de la côte française. Cet habitat est sensible aux pressions anthropiques, il est ainsi souvent utilisé comme indicateur de l’état du milieu. Dans le cadre de ce module, une approche structurelle (densité, taille...) et une approche fonctionnelle (mesure de la production primaire et de la respiration) seront couplées afin de décrire cet habitat particulier. Les résultats permettront d’illustrer le rôle écologique de cette espèce ingénieure dans le paysage méditerranéen.

Module 5 : Animation, médiation et sensibilisation

L’objectif de ce module consiste à proposer une animation scientifique à visée pédagogique via une médiation de surface et des repères d’animation en immersion. Cette animation se base sur les images prises en plongée qui seront "montées" sur des logiciels libres en suivant par exemple les étapes suivantes : sélection des plans pour le film, « dérushing » des plans, assemblage en séquences, ajout de titres, commentaires vocaux, séquences musicales, ajout de transitions. Ce thème devra aborder à la fois des notions sur la reconnaissance des espèces en immersion, sur les interactions entre espèces et les problématiques de développement durable sur un ou plusieurs habitats méditeranéens.

ET APRÈS

Secteurs d'activité

  • Biologie, biotechnologies
  • Environnement, écologie, littoral
Télécharger la brochure

Pôle Formation Continue

2 passage Jacqueline de Romilly

17000 La Rochelle

Envoyer un message

Trouver une autre formation
Mis à jour le 25 mai 2021
Informations présentées sous réserve de modifications